Engagement 2 : Créer et rendre fonctionnel cinq Comités de Développement Local Minier (CDLM).

Ministère de l’Industrie et des Mines, Direction Générale des Mines et de la Géologie (DGMG)

Faible implication des populations impactées par l’exploitation des mines ; Insuffisance d’infrastructures de base (école, centre de santé, route, disponibilité d’eau potable, etc.) dans les localités impactées par l’exploitation minière ; Insuffisance d’activités génératrices de revenus et d’emplois dans les localités riveraines des mines etc.

Impliquer les populations riveraines des mines en exploitation dans le choix des projets socioéconomiques à réaliser grâce aux fonds alloués par la société d’exploitation minière.

Prendre pour chaque société d’exploitation un arrêté interministériel portant création du Comité de développement local ; minier (CDLM);Installer le CDLM composé comme suit :le Préfet de Département (Président du Comité);le Président du Conseil Régional (Vice-Président);les Sous-Préfets, les députés et les maires des localités affectées;les représentants des localités affectées;l’Administration des Mines (Secrétariat technique);le représentant de la société d’exploitation ;Ouvrir un compte bancaire dédié et mettre à disposition les fonds (0,5% du Chiffre d’Affaires de la société d’exploitation minière) ;Suivre la réalisation des projets de développement communautaire.

L’engagement vise à relever les défis de la gestion plus efficace des ressources naturelles et Publiques et le renforcement de la responsabilité des entreprises.La mise en œuvre de cet engagement passe par une implication effective des populations dans les choix des réalisations socioéconomiques sur financement des ressources provenant de l’exploitation minière.De même, cet engagement offre l’opportunité aux populations des villages impactés par l’exploitation minière d’avoir accès à de meilleures informations sur l’exploitation minière dans leur zone.

Toutes les dépenses inhérentes à la mise en œuvre des projets à réaliser sont prises en charge sur les fonds reçus de chaque société d’exploitation minière.La mise en œuvre de cet engagement s’inscrit dans la dynamique de l’amélioration des conditions de vie des populations recherchée à travers le Plan National de Développement (2016-2020).La logique de cet engagement fait référence à la problématique de développement durable qui vise à assurer le bien-être des générations présentes sans pour autant sacrifier l’avenir des générations futures dans la mesure où plusieurs types de projets sont réalisés. Il s’agit actuellement de la construction d’infrastructures scolaires, sanitaires et de la réalisation d’activités génératrices de revenus.

Soumission des projets par les populations concernées par le CDLM de Kaniasso ;Elaboration du Plan de Développement Local de Hiré ;Elaboration du Plan de Développement Local de Lauzoua

Leave A Comment

X