OGP Côte d’Ivoire

C’est au cours du sommet mondial de l’Open Government Partnership (OGP) ou Partenariat pour un Gouvernement Ouvert (PGO) à Londres, en novembre 2013 que la Côte d’Ivoire, par la voix de son Premier Ministre, s’est engagée, à devenir un membre du Partenariat pour un Gouverment Ouvert.

Cet engagement a été suivi par la mise en place du cadre institutionnel de gestion du Partenariat au niveau national depuis le 31 juillet 2014, par l’arrêté N°300/PM/CAB du Premier Ministre portant création, attributions, organisation et fonctionnement du Comité Interministériel pour l’éligibilité de la Côte d’Ivoire à l’Open Government Partnership, en abrégé CI-OGP.

Les actions qui ont suivi ont permis à la Côte d’Ivoire des remplir les conditions minimales requises et d’’être déclarée éligible le 28 juillet 2015. Cette éligibilité a été rendue possible grâce à :


Par la suite et lors du Sommet Mondial OGP de Mexico, précisément le 28 octobre 2015, la Côte d’Ivoire est devenue membre de l’OGP, après avoir soumis sa lettre d’intention. Depuis cette date, la Côte d’Ivoire se conforme aux obligations liées à son statut de pays membre de cette initiative.

Ainsi, les documents budgétaires ivoiriens, notamment, le projet de loi des finances, la loi de règlement, la déclaration générale de conformité et le rapport définitif de l’exécution budgétaire font l’objet de publication régulière.

De même, la Côte d’Ivoire produit et publie régulièrement ces Plans d’Action Nationaux conformément aux recommandations en la matière au niveau de l’OGP.

Ainsi, son premier Plan d’Action National de Gouvernement Ouvert 2016-2018 est disponible depuis le 30 juin 2016.

Ce premier Plan a fait l’objet de deux auto-évaluations, dont l’une à mi-parcours et l’autre à la fin du cycle de deux ans de mise en œuvre.

De même, ce Plan a fait l’objet de deux évaluations indépendantes, dont l’une à mi-parcours et l’autre à la fin de la mise en œuvre du Plan.

Il en est de même pour le Plan d’Action National 2018-2020 qui est disponible depuis le mois de décembre 2018. Il a également fait l’objet d’une auto-évaluation à mi-parcours en 2019 et son rapport d’auto- évaluation de fin est en cours de validation.

X