𝘾𝙚́𝙧𝙚́𝙢𝙤𝙣𝙞𝙚 𝙙𝙚 𝙥𝙧𝙚́𝙨𝙚𝙣𝙩𝙖𝙩𝙞𝙤𝙣 𝙙𝙪 𝙗𝙞𝙡𝙖𝙣 𝙙𝙚𝙨 𝙖𝙘𝙩𝙞𝙫𝙞𝙩𝙚́𝙨 𝙊𝙂𝙋 2020 𝙚𝙩 𝙙𝙚 𝙡𝙖𝙣𝙘𝙚𝙢𝙚𝙣𝙩 𝙤𝙛𝙛𝙞𝙘𝙞𝙚𝙡 𝙙𝙪 3𝙚̀𝙢𝙚 𝙥𝙡𝙖𝙣 𝙙’𝙖𝙘𝙩𝙞𝙤𝙣 𝙉𝙖𝙩𝙞𝙤𝙣𝙖𝙡 𝙊𝙂𝙋 (2020-2022)

  • Accueil 2
  • 𝘾𝙚́𝙧𝙚́𝙢𝙤𝙣𝙞𝙚 𝙙𝙚 𝙥𝙧𝙚́𝙨𝙚𝙣𝙩𝙖𝙩𝙞𝙤𝙣 𝙙𝙪 𝙗𝙞𝙡𝙖𝙣 𝙙𝙚𝙨 𝙖𝙘𝙩𝙞𝙫𝙞𝙩𝙚́𝙨 𝙊𝙂𝙋 2020 𝙚𝙩 𝙙𝙚 𝙡𝙖𝙣𝙘𝙚𝙢𝙚𝙣𝙩 𝙤𝙛𝙛𝙞𝙘𝙞𝙚𝙡 𝙙𝙪 3𝙚̀𝙢𝙚 𝙥𝙡𝙖𝙣 𝙙’𝙖𝙘𝙩𝙞𝙤𝙣 𝙉𝙖𝙩𝙞𝙤𝙣𝙖𝙡 𝙊𝙂𝙋 (2020-2022)

𝐋𝐚 𝐜𝐞́𝐫𝐞́𝐦𝐨𝐧𝐢𝐞 𝐝𝐞 𝐩𝐫𝐞́𝐬𝐞𝐧𝐭𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐮 𝐛𝐢𝐥𝐚𝐧 𝐝𝐞𝐬 𝐚𝐜𝐭𝐢𝐯𝐢𝐭𝐞́𝐬 𝐎𝐆𝐏 𝟐𝟎𝟐𝟎 𝐞𝐭 𝐝𝐞 𝐥𝐚𝐧𝐜𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭 𝐨𝐟𝐟𝐢𝐜𝐢𝐞𝐥 𝐝𝐮 𝟑ème P𝐥𝐚𝐧 𝐝’A𝐜𝐭𝐢𝐨𝐧 N𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧𝐚𝐥 𝐎𝐆𝐏 (𝟐𝟎𝟐𝟎-𝟐𝟎𝟐𝟐) 𝐬’𝐞𝐬𝐭 𝐭𝐞𝐧𝐮𝐞 𝐥𝐞 𝐣𝐞𝐮𝐝𝐢 𝟐𝟖 𝐣𝐚𝐧𝐯𝐢𝐞𝐫 𝟐𝟎𝟐𝟏, 𝐞𝐧 𝐩𝐫𝐞́𝐬𝐞𝐧𝐜𝐞 𝐝𝐮 𝐌𝐢𝐧𝐢𝐬𝐭𝐫𝐞 𝐝𝐮 𝐂𝐨𝐦𝐦𝐞𝐫𝐜𝐞 𝐞𝐭 𝐝𝐞 𝐥’𝐈𝐧𝐝𝐮𝐬𝐭𝐫𝐢𝐞, 𝐩𝐨𝐢𝐧𝐭 𝐟𝐨𝐜𝐚𝐥 𝐝𝐞 𝐥’𝐎𝐆𝐏 𝐞𝐭 𝐩𝐚𝐫𝐫𝐚𝐢𝐧 𝐝𝐞 𝐥𝐚 𝐜𝐞́𝐫𝐞́𝐦𝐨𝐧𝐢𝐞.

Après avoir souhaité la bienvenue et remercié les invités, particulièrement monsieur le Ministre du Commerce et de l’Industrie pour tout le soutien qu’il apporte aux actions et activités de l’OGP, madame Koné Mariama, Conseiller Technique du Ministre du Commerce et de l’Industrie et présidente du Comité Technique de l’OGP, a rappelé les objectifs de l’OGP, initiative à laquelle la Côte d’Ivoire a adhéré en octobre 2015 : promouvoir la transparence dans la gestion des affaires publiques, la lutte contre la corruption, l’accès à l’information et la participation citoyenne.

Depuis cette date, a-t-elle ajouté « le Gouvernement prend régulièrement des engagements contribuant à améliorer la gouvernance et la participation citoyenne dans notre pays. Ainsi, deux plans d’actions nationaux ont été élaborés en collaboration avec la société civile (…)»

Pour ce qui est des résultats de l’année 2020, Madame Koné a cité entre autres la réalisation du rapport d’auto-évaluation de fin de mise en œuvre du PAN 2018-2020, et du PAN 2020-2022 ; la mise en place d’une plateforme numérique pour les consultations publique en ligne ; la campagne de consultations publiques en ligne ; l’initiative d’une campagne de communication sur le processus OGP ; la participation par visioconférence aux rencontres internationales de l’OGP et la redynamisation du site internet OGP Côte d’Ivoire.

Elle a noté que grâce aux consultations en ligne « les populations ont pu directement être informées du processus d’élaboration du 3ème plan d’action national, et avoir l’opportunité d’exprimer leur avis. »

Au nombre des recommandations énumérées par la présidente du Comité Technique OGP, il y a « la prise en compte des langues locales dans les actions de communication, l’utilisation plus fréquente des consultations publiques (que ce soit en présentiel ou en ligne), afin de toucher un maximum de citoyens ; la création d’une structure technique permanente avec du personnel dédié aux activités OGP pour une meilleure coordination des activités. »

A la suite de madame Koné Mariama, Madame Angoua Chantal, Conseiller Technique du Ministre du Commerce a présenté les principaux livrables de l’année 2020.

Ainsi, au titre du rapport d’auto-évaluation de fin de mise en œuvre du PAN 2018-2020, 4 engagements sont achevés, 4 engagements ont une mise en œuvre substantielle et 2 engagements ont une mise en œuvre limitée.

Quant au Plan d’Action National 3, 2020-2022, il comporte également dix engagements élaborés de manière consensuelle par les différentes parties prenantes de l’OGP en Côte d’Ivoire, sur les thématiques du budget (l’un des engagements prévoyant la généralisation de la pratique du Budget Participatif dans les collectivités territoriales ivoiriennes ; de la lutte contre la corruption avec l’élaboration d’une stratégie Nationale de Lutte contre la corruption ; du télétravail en relation avec l’actualité du contexte sanitaire ; de la santé ; et de l’éducation (construction des cantines scolaires pour améliorer le taux de fréquentation des écoles). Lui succédant au pupitre, monsieur Tingain Julien, coordonnateur de la plateforme de la société civile, s’est réjoui de la très bonne collaboration entre les différents acteurs et de l’implication de la société civile dans le processus OGP et noté que l’OGP « dans son esprit et dans sa conception est une excellente opportunité pour l’amélioration constante et permanente des conditions de vie des populations ».

Toujours au chapitre des interventions, madame NKOA Nicole, coordonnatrice du Programme d’appui aux gouvernements ouverts francophones, PAGOF, a rappelé que le PAGOF a eu une riche et franche collaboration avec l’ensemble des parties prenantes, au cours de l’année à diverses occasions …. Nous sommes heureux de faire partie de cette dynamique (…) et nous sommes disposés à continuer de jouer notre partition. »

Le premier Conseiller à l’Ambassade de France, représentant Son Excellence monsieur l’Ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, dans son intervention, a annoncé que « La France, par le biais de l’AFD, travaille actuellement à la définition d’un PAGOF 2, qui permettra de poursuivre notre action auprès des pays francophones. »

Madame Koné Mariama a procédé par la suite à la remise officielle du rapport d’auto-évaluation de fin de mise en œuvre du Plan d’Action National 2018-2020 et du Plan d’action national 2020-2022 à monsieur Souleymane Diarrassouba, Ministre du Commerce et de l’Industrie.

Monsieur le ministre, après avoir rappelé les actions et mesures prises « sous le leadership éclairé de Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara, Président de la République, pour renforcer la bonne gouvernance, n’a pas manqué de féliciter tous ceux qui ont contribué à la réalisation des résultats :

« L’année 2020 a été une année exceptionnelle à tout point de vue, avec la pandémie à Covid 19. Et il a fallu que le Comité Technique et l’ensemble des partenaires fassent preuve d’ingéniosité et d’innovation à l’effet que la Côte d’Ivoire puisse respecter ses engagements », a-t-il fait remarquer.

 

X